Un syndicat français dépose une plainte contre Ubisoft

Le syndicat français Solidaires Informatique a annoncé aujourd’hui avoir déposé une action collective contre Ubisoft pour harcèlement sexuel institutionnel.
Le syndicat a déclaré avoir déposé une plainte devant un tribunal français hier. Il a annoncé pour la première fois son intention de porter plainte il y a un an, alors qu’une vague d’allégations était portée contre divers hauts dirigeants d’Ubisoft.
Solidaires Informatique nomme le directeur de la création Serge Hascoët, la responsable des ressources humaines Cécile Cornet, le membre du département éditorial Tommy François et le PDG Yves Guillemot comme cibles du procès, ainsi que l’assistant d’Hascoët et plusieurs autres membres de l’équipe RH.
Le syndicat dit qu’il veut toujours que d’autres personnes maltraitées par Ubisoft ou ses employés témoignent ou signent la poursuite.
Il a déclaré qu’il couvrirait tous les frais juridiques et n’exigerait pas que les personnes participantes soient membres du syndicat.
Lorsqu’il a été contacté pour commenter, un représentant d’Ubisoft a déclaré: “Nous n’avons pas plus de détails concernant la plainte déposée contre Ubisoft” , et nous a renvoyé à une déclaration faite par Guillemot en mai disant que “des progrès considérables” avaient été réalisés depuis que les allégations ont fait surface pour la première fois.

A Bientôt

DalyGames

Daly Games

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page