Konami la société Metal Gear et Silent Hill ne ferme pas ses studios de jeux vidéo

Plus tôt ce mois-ci, Konami a publié un rapport assez inoffensif qui a abordé certaines nominations d’entreprise, d’autres changements de personnel et la restructuration organisationnelle. Ce dernier volet couvre trois divisions de production qui seront dissoutes.
Le rapport indique que cette décision a été prise «pour répondre au marché rapide qui nous entoure», mais certains lecteurs ont compris que cela signifiait que l’éditeur cède carrément trois divisions de ressources, y compris peut-être sa branche de développement de jeux.
Ce malentendu a probablement été alimenté par le fait que Konami, autrefois la maison animée de Metal Gear et de Silent Hill, s’est régulièrement distancée du développement de jeux grand public au cours des deux dernières années environ. Les choses ont culminé cette semaine lorsque le rapport a refait surface sous des articles dramatiques.
C’est facile à oublier, mais Konami est actif sur une gamme de marché, pas tous les jeux. Il fabrique des jeux mobiles, des jeux de cartes et des machines à pachinko en plus des jeux à succès pour lesquels il est le plus connu.
Cette restructuration a probablement été motivée par plusieurs marchés, pas seulement les jeux vidéo, donc les fans de Metal Gear et Silent Hill ne devraient pas s’inquiéter du moins, pas plus inquiets qu’il y a deux semaines. Cela n’affectera probablement pas l’approche de Konami du développement de jeux grand public de manière négative, mais cela ne le stimulera pas nécessairement non plus.
Konami ne crée peut-être pas plus de jeux Silent Hill, mais le créateur de la série a un nouveau jeu d’horreur en préparation.

Source Gamesradar

Daly Games

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page